Crise familiale, couple en crise

Q: Nos enfants sont en âge d’adolescence et notre couple prend du plomb dans l’aile : mon mari et moi-même ne parvenons plus à nous entendre. Est-il encore possible de sauver notre couple ?

R: Si la naissance d’un enfant bouscule toujours le fonctionnement d’un couple, l’entrée à l’école ou l’adolescence font souvent l’effet d’un tremblement de terre dans le lien conjugal. Comme toute crise, cela peut conduire à une péjoration de la relation ou à un enrichissement de celle-ci.

Avec l’arrivée des enfants, les échanges affectifs au sein du couple ont fréquemment tendance à passer dans un second plan, au profit des soins accordés à leur progéniture. C’est un nouvel équilibre dans les relations de famille où nombre de parents ont tendance à se mettre en quête d’échanges tendres avec leurs enfants aux détriments de leur relation conjugale et de leur sexualité. Dans une certaine mesure, cela est un processus normal.

Mais l’un et l’autre parents peuvent alors développer des sentiments de privation et des ressentiments envers leur conjoint, souffrir d’un manque d’attention, de l’impression d’être rejeté. Ces vécus peuvent toutefois être mis en sourdine durant des années au profit de l’attention accordée aux enfants, ce qui est d’autant plus marqué lorsque l’un des enfants suscite des préoccupations particulières.

Au moment où les enfants deviennent plus matures et qu’ils manifestent leur besoin de « prendre le large », ils réactivent chez leurs parents des vécus d’abandon et de colère. Cela peut se traduire par une humeur dépressive, des évitements, ou donner lieu à des reproches au sein du couple qui traverse alors une crise majeure. Cette tension entre les parents est d’autant plus vive qu’ils ont eu tendance, depuis des années, à négliger d’arroser la plante de leur couple et qu’ils ont perdu confiance dans leur capacité de donner et de recevoir de la tendresse entre eux. Cela peut les conduire à la rupture.

Il importe alors de travailler en psychothérapie sur ces questions de la parentalité, et c’est une chance de pouvoir relancer la croissance du couple. Dans tous les cas cela peut aider chacun à voir plus clair parmi les enjeux multiples de cette période de transformations.

Psychothérapeutes : comment choisir son psy à Genève ?

Q : Je souhaiterais consulter un psychothérapeute mais l’annuaire de psychothérapeutes à Genève est si touffu que je m’y perds. Pourriez-vous me guider dans ce choix ?

Confinement et expérience des consultations en ligne

Q : Les consultations en ligne ont-elles la même valeur qu’au cabinet du psychothérapeute ?

Consultations psychologiques remboursées ? Quels tarifs ?

Q : Les traitements psychologiques sont-ils pris en charge par l’assurance maladie ?

Cabinet de psychologie ou un bon livre ?

Q:  A quoi bon consulter un psy alors qu’il existe tant de lectures consacrées au développement personnel en librairie ?

Consultation chez un psychologue : voie à suivre

Q: J’ai des problèmes de sommeil, des conflits dans mon couple, mais je ne sais pas si je dois demander des médicaments à mon médecin, rencontrer un psychologue, ou si nous devrions faire une thérapie de couple, car il y a tellement de cabinets différents à Genève ?

Tous droits réservés © 2021 Hervé Bridy