Durée d’une psychothérapie

Écrit par Hervé Bridy, Psychologue à Genève, le 19 décembre 2015 dans Foire aux questions

Q: Quelle est la durée moyenne d’une psychothérapie ?

R: De quelques mois à plusieurs années. Il est difficile de répondre précisément. Il existe de nombreuses approches, cela dépend aussi des besoins, des désirs et des possibilités de chacun. Je me souviens avoir revu, dix ans après notre unique rencontre, un jeune homme qui avait fait un commentaire sur l’unique séance que nous avions eue : il m’expliquait que cela lui avait donné une nouvelle perspective dans sa vie, qu’il avait beaucoup réfléchi durant toutes ces années à ce que nous nous étions dit, même s’il ne se sentait pas prêt à ce moment à s’engager dans un travail régulier.

Inversement, il n’est pas rare qu’au terme de quelques mois, après qu’un thérapie brève ait apporté les bénéfices attendus, un patient exprime son souhait de poursuivre un travail plus approfondi, pour mieux se connaître et trouver un meilleur équilibre dans sa vie personnelle.

Au cours d’un traitement, l’évolution et l’itinéraire sont discutés avec le psychothérapeute. Il est évidemment possible pour le patient de mettre un terme à sa psychothérapie à n’importe quel moment, bien qu’il soit préférable de pouvoir en parler au préalable.

Consultation chez un psychologue : voie à suivre

Q: J’ai des problèmes de sommeil, des conflits dans mon couple, mais je ne sais pas si je dois demander des médicaments à mon médecin, rencontrer un psychologue, ou si nous devrions faire une thérapie de couple, car il y a tellement de cabinets différents à Genève ?

Psy silencieux… ou pas ?

Q: J’ai souvent entendu que certains psy parlent très peu durant les séances et j’ai peur que cela me bloque au lieu de m’aider…

Psychanalyste à l’écoute

Q: Qu’est-ce qu’un psy, et un psychanalyste en particulier, peut m’apprendre de plus que ce que je connais déjà de moi-même ?

Psychanalyse ou thérapie brève ?

Q : Je suis intéressé par la psychanalyse mais je ne souhaite pas passer des années sur un divan, qui dois-je choisir de consulter ?

Est-il normal d’avoir des pensées folles ?

Q : Ne faut-il pas être un peu fou pour consulter un psy ?

Tous droits réservés © 2022 Hervé Bridy